Brothers & Sisters | 420 | If You Bake It, He Will Come

Aller en bas

Combien d'étoiles pour cet épisode ?

O
 
*
 
**
 
***
 
****
 
 
 
Voir les résultats

Brothers & Sisters | 420 | If You Bake It, He Will Come

Message par OneotBoys le Jeu 22 Avr 2010, 19:42

Brothers & Sisters | 420 | If You Bake It, He Will Come
avatar
OneotBoys
Celui qui était accro

Masculin Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 09/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brothers & Sisters | 420 | If You Bake It, He Will Come

Message par Jérôme le Jeu 22 Avr 2010, 20:11

Intéressant ! Tout se précise un peu plus.

Le fameux job de Robert est intrigant... Mais le fait qu'il regarde à une page web sur les problèmes cardiaques aussi ! Alors, va-t-on nous zigouiller Robert ?

J'ai été très très touché par les interactions Kevin / Norah. Waou quoi.

Cette saison est vraiment d'une très grande qualité. B&S a cette grande qualité que très peu de séries ont, c'est à dire qu'elle est au pire constante, au mieux elle s'améliore d'années en années. C'est vraiment ma série préférée aujourd'hui !
avatar
Jérôme
Testeur de merdes en chef

Masculin Nombre de messages : 1455
Age : 30
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 13/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brothers & Sisters | 420 | If You Bake It, He Will Come

Message par OneotBoys le Jeu 22 Avr 2010, 20:19

****

Clairement un des meilleurs épisodes de la saison (qui est d'ailleurs la meilleur saison de la série, ça commence à être évident), faisant suite à l'excellent double épisode

Bizarrement, j'ai trouvé l'épisode assez sombre. Je sais pas si je suis le seul, mais Nora en déni, Kevin en dépression cachée, Ojaï qui part en sucette, Luc qui doit se tirer, Robert et ses secrets... Sans oublier l'horrible Denis York. Bon dieu, je peux pas le saquer lui! J'espère qu'il va mourir, dans d'atroces souffrances.

Kevin est définitivement mon personnage favori. Avec Sarah, Kitty, Nora et Justin. Même Tommy m'a beaucoup plus ici. D'ailleurs depuis son retour, il se la joue "à la Meredith" (à savoir être insupportable pendant des années avant d'être supportable voir même attachant tout d'un coup). J'espère qu'il va rester et continuer dans cette voie pour le coup.

La brouille de Kevin avec sa mère est sans doute close, tant mieux. Je n'aimais pas les voir en froid. C'est à nouveau très bien traité, et les acteurs sont justes géniaux. J'ai, comme c'est de coutume cette saison, versé ma petit larme.
Luc arrive moins à m'émouvoir, mais le désespoir de Sarah fonctionne pour deux pour le moment.
Par contre, je suis intrigué. Je pensais que le job de Robert allait être la justification de la disparition du personnage, et finalement il n'a pas le job. Peut-être va-t-il le récupérer, ou était-ce juste une fausse piste?

Du côté Narrow Lake, on n'avance pas d'un pouce, mais je me passionne pour ce mystère. Je n'aurais jamais cru ça, mais depuis les flash back, ça m'obsède. Surtout si c'est pour finalement voir York brûler dans les flammes de l'enfer.

Excellent épisode, mais il faut vraiment le vivre pour le comprendre. Cette série est impressionnante de qualité, alors qu'elle en est à sa quatrième saison! Magistral.
avatar
OneotBoys
Celui qui était accro

Masculin Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 09/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brothers & Sisters | 420 | If You Bake It, He Will Come

Message par Ben le Lun 26 Avr 2010, 21:44

Encore un bon épisode pour Brothers & Sisters, c’est une habitude, mais cette fois on est quand même un peu en-dessous des épisodes précédents.
Ça reste correct, mais on régresse tellement en termes de qualité par rapport à l'épisode d'avant que c'est un peu frustrant.

J’ai trouvé que la discussion entre Nora et Kevin était intense, et très bien fichue, mais ça ne me plaît pas qu’ils se réconcilient (ou soient sur cette voie là) aussi rapidement. C’est un peu comme si on torchait ce qui a été admirablement mis en place dans l’épisode précédent. Mais bon… Je doute qu’on en reste là, donc c’est une déception pour cette fois-ci, mais ce n’est que partie remise.

J’ai également été un peu déçu qu’on nous balance un Justin à l’hôpital, comme ça, sans rien en faire au final. Bon, c’est sûr qu’il n’y a pas vraiment de potentiel de ce côté-là, mais ça n’en reste pas moins dommage.
Il faut dire que le personnage n’a pas été particulièrement gâté cette saison. Ses storylines ont été soit inintéressantes, soit un peu bâclées. Pas de grand moment en sorte. Je suis un peu triste pour ça, car Justin était mon personnage favori (plus ou moins), et j’ai un peu l’impression qu’il est passé à la trappe cette année. On est quand même loin de ses grandes intrigues des deux premières saisons.

Enfin, j’ai vraiment toujours autant de mal avec Luc. Gilles Marini est incroyablement mauvais. Je l'ai jamais trouvé très bon jusque là, mais alors dans cet épisode là c’était un vrai calvaire (même s’il n’était pas plus mauvais qu’avant, je dois bien l'avouer). Je ne sais pas si c’est parce que le reste du casting est exceptionnel, et que du coup il ne tient pas la comparaison, ou si il est réellement aussi mauvais que je le perçois, mais chacune de ses scènes est un supplice pour moi. Ca ne présage rien de bon pour la saison 5. J’espère encore que son futur rôle ne sera pas plus développé que celui de Scotty, ou mieux, de Ryan, mais je pense que mon vœu va rester sans réponse avec le départ de Rob Lowe et le semi-départ de Calista. Espérons qu’il prenne des cours de théatre pendant l’été ou que les scénaristes reviennent à la raison, en le faisant disparaître ! Je n’arrive vraiment pas à comprendre comment Sarah a pu tomber amoureuse d’un mec aussi fade, lisse, et à la limite de la niaiserie. Ca m’dépasse !

Enfin bref, hormis ces quelques points noir, le reste de l’épisode était plutôt bon, même s’il a reposé en grande partie sur les épaules de Sally Field et de Matthew Rhys – excellents, comme toujours.
Mais bon, malgré une petite tentative à moitié ratée avec des Walkers saouls (chose rare, malgré les litres de vins qu’ils engloutissent !) en fin d’épisode, j’ai trouvé que l’épisode ne misait pas assez sur le comique, d’autant qu’il n’y a pas non plus eut une foule de moment forts. Pourtant, les scénaristes ont prouvé qu’ils étaient capables de gérer parfaitement le mélange dans le double épisode précédent.

Bref, un épisode d’entre-deux pour Brothers & Sisters, avec des scénaristes qui tirent un peu sur la corde en attendant la fin de saison. Fin de saison qui devrait être époustouflante, comme toujours (du moins, je l’espère, pour que la série réussisse à maintenir cette saison 4 à la hauteur des 3 premières).
On prépare doucement la fin de saison (avec cette porte de sortie bizarre pour Rob Lowe, grrr), mais on n’a pas vraiment non plus l’impression d’avancer, et c’est un peu énervant.

**
avatar
Ben
Testeur de merdes en chef

Masculin Nombre de messages : 6777
Age : 32
Date d'inscription : 07/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brothers & Sisters | 420 | If You Bake It, He Will Come

Message par lombre le Jeu 29 Avr 2010, 08:03

Je ne développe pas mais cette saison est vraiment de grande qualité, B&S est loin, très loin de s'essoufler !

***
avatar
lombre
Celui qui était accro

Féminin Nombre de messages : 3618
Age : 32
Date d'inscription : 31/07/2006

http://cancaf.aceboard.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brothers & Sisters | 420 | If You Bake It, He Will Come

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum